Notre Dame donne au Monde
le Rosaire de l'Enfant à naître™

pour vaincre l'avortement par la prière

"Je vous le dis solennellement, reconnaissez l'avortement comme une expression du mal et comme un ennemi de la sécurité mondiale. Vous n'aurez pas la vraie paix tant qu'il ne sera pas mis fin à l'avortement."

Jésus, le 5 octobre 2001

"Répandez la dévotion du Rosaire de l'Enfant à Naître parce que l'ennemi aimerait répandre la guerre bactériologique. Faites que cette dévotion se répande dans les cités, les nations et le cœur du monde. Lorsque vous dites cette prière particulière, vous luttez contre la guerre dans l'utérus et la guerre dans le monde."

Jésus, le 5 mars 2003

Archangel Gabriel Enterprises


Quelle est l'Origine de ce Chapelet Unique ?
Quelle sont les Promesses qui l'Accompagnent ?

Le 7 Octobre 1997, fête du Très Saint Rosaire, Notre Dame apparaît à la voyante Maureen Sweeney-Kyle avec ce chapelet et déclare :

«… Propagez l'image que Je vous ai montrée aujourd'hui. »

7 octobre 1997

Fête du Très Saint Rosaire

Notre Dame vient vêtue de blanc. Devant Elle, suspendu en l'air un chapelet inhabituel. Les grains du 'Notre Père' sont des gouttelettes de sang en forme de croix. Les grains du 'Je vous salue Marie' sont des larmes bleues pâles avec des bébés à naître à l'intérieur. La croix est d'un doré étincelant. Notre Dame déclare : "Je viens pour glorifier Jésus, Mon Fils. Je viens en tant que Prophétesse du temps présent."

"Le chapelet que vous voyez est le moyen que le Ciel utilise pour vous montrer l'arme qui vaincra le mal qu'est l'avortement. Le Ciel pleure sur les conséquences de ce grand péché. L'histoire et l'avenir de toutes les nations ont été modifiés à cause de cette atrocité commise contre le don de la vie qui vient de Dieu."

"Malheureusement, de nos jours, il faut transmettre beaucoup de responsabilités aux laïcs qui Me sont consacrés. Je ne peux pas compter sur les dirigeants de l'Église pour unir leurs forces en vue de vaincre l'ennemi par le Rosaire. Même Mes apparitions causent des divisions suite aux efforts de Satan pour contrecarrer Mes projets."

"Alors, aujourd'hui, en ce jour de Ma fête, J'appelle tous Mes enfants à s'unir dans Mon Cœur. Ne laissez pas l'orgueil vous diviser quant au choix de l'apparition à suivre. Faites partie intégrante de la Flamme de Mon Cœur. Soyez unis dans l'amour et la prière du Rosaire. On peut venir à bout de l'avortement par vos efforts et à l'aide de Ma Grâce."

"Propagez l'image que Je vous ai montrée aujourd'hui."

Promesses du Ciel

Quand trois ans et demi plus tard, ce chapelet fait main fut fini et prêt à être distribué, Notre Dame et Jésus donnèrent à Maureen les promesses suivantes concernant ce rosaire unique :

2 juillet 2001 (après-midi)

Notre Dame vient en tant que Mère des Douleurs. Elle dit : "Loué soit Jésus. Je vois que vous vous servez du Chapelet de l'Enfant à Naître. Je vous l'affirme, Ma fille, chaque 'Je vous salue Marie' prié avec un cœur aimant sauvera une de ces vies innocentes de la mort par avortement. Quand vous utilisez ce rosaire, rappelez-vous Mon Cœur Immaculé et Douloureux qui ne cesse de voir le péché de l'avortement se produire à chaque instant. Je vous donne ce sacramental particulier pour guérir Mon Cœur Maternel."

Maureen demande : "Sainte Mère, voulez-Vous dire chaque « Je vous salue Marie » ou seulement ceux priés avec ce Chapelet de l'Enfant à Naître ?" La Sainte Mère : "C'est une grâce spéciale liée à ce chapelet particulier.* Il devrait toujours servir pour prier contre l'avortement. Je vous prie de bien vouloir le faire savoir."

*Note : Pour devenir un sacramental, il doit être béni par un prêtre catholique.

2 juillet 2001 (soirée)

La Sainte Mère est là en tant que Marie, Refuge du Saint Amour. Elle tient le Chapelet de l'Enfant à Naître et dit : "Loué soit Jésus."

"Vous pouvez faire confiance dans l'utilisation de ce rosaire et dans les promesses qui lui sont attachées. N'ayez pas peur de propager ce message."

3 août 2001

"Je suis votre Jésus, né Incarné. Ayez confiance en Moi. Veuillez dire au monde que chaque 'Notre Père' (les grains que Jésus montre à Maureen sont des gouttes de larmes de sang en forme de croix), récité sur le Chapelet de l'Enfant à Naître, console Mon Cœur affligé. De plus, il retient le Bras de Justice."

"La plus grande promesse que Je vous donne concernant ce rosaire est la suivante : Chaque Rosaire prié avec le cœur, jusqu'à la fin, atténue le châtiment jusqu'ici retenu dû au péché de l'avortement."

Plus tard dans la même journée, je dis à Jésus que j'avais une question concernant la promesse qu'Il a faite quant au Rosaire de l'Enfant à Naître. Il revint enfin tout rayonnant. Il sourit et dit :

"Je suis votre Jésus, né Incarné. Je connais votre question. Inutile de la formuler. Quand Je dis le châtiment dû au péché de l'avortement, Je veux dire le châtiment que chaque âme mérite pour sa participation à ce péché. Ensuite, Je fais aussi référence au plus grand châtiment qui menace le monde pour avoir adopté ce péché."

"Priez avec votre cœur sachant que votre Rosaire M'apaise."

29 mai 2002

"Je suis votre Jésus, né Incarné. Je suis venu vous parler en public du Rosaire de l'Enfant à Naître. Il s'agit d'un grand cadeau du Ciel pour et par cette Mission du Saint Amour. Ma Mère a conçu ce chapelet Elle-même et il est maintenant reproduit avec Son accord. Beaucoup de promesses et des promesses importantes accompagnent ce chapelet unique qu'Elle a conçu."

"Dans le monde, il existe des gens qui cherchent à falsifier ce rosaire particulier. Je demande aux fidèles de ne pas se laisser abuser. C'est le chapelet remis ici dans cette Mission du Saint Amour qui porte les promesses du Ciel."

"Faites-le savoir."

28 février 2005

"Je suis votre Jésus, né Incarné."

"Voici ce que Ma Mère vous a dit la nuit dernière à propos du Chapelet de l'Enfant à Naître. Si un groupe se rassemble pour prier de tout cœur pour les enfants à naître et qu'une seule de ces personnes est en possession du Rosaire de l'Enfant à Naître, J'honorerai chaque 'Je Vous salue Marie' de chacune des personnes du groupe comme si elle tenait elle-même le chapelet en question."

"De cette manière, Je lève la contrainte du temps nécessaire pour produire suffisamment de chapelets."

Maureen répond : "Merci Jésus."

Victoire du Ciel

2 février 2002

"Loué soit Jésus. Ma fille, Je viens docilement vous dire que Jésus donne ce Chapelet de l'Enfant à Naître au monde par l'intermédiaire de Mon Cœur Maternel. Jamais dans toute l'histoire de l'humanité, la maternité n'a été à ce point décriée et dénaturée. Jamais auparavant, la vie de l'enfant en gestation n'a été à ce point menacée. Mais, par la récitation fidèle du Rosaire que Je vous présente, les plans de Satan seront contrecarrés et la maternité naturelle retrouvera sa place d'honneur."

"Jésus a choisi ce siècle, selon la Volonté de Son Père, pour un retour à la réalité de la vie dans le sein maternel qui servira de tremplin à Sa Victoire."

la Sainte Mère

18 mars 2002

Notre Dame vient en tant que Refuge du Saint Amour entourée de nombreux anges. Ils s'inclinent devant Elle. Elle dit : "Loué soit Jésus."

"Je suis venue vous montrer ceci." Elle me montre le Chapelet de l'Enfant à Naître enroulé autour d'une belle couronne en or."

"Ceci est Ma Couronne de la Victoire. Voyez et comprenez que ce Rosaire de l'Enfant à Naître fait partie intégrante de Ma Victoire, à la fois dans les cœurs et dans le Monde."

"Jésus désire que vous le fassiez savoir."


Messages sur l'Avortement

14 octobre 2001

Deuxième dimanche du mois – Prière contre l'avortement

Jésus est là, Son Cœur exposé. Il dit : "Je suis votre Jésus, né Incarné."

"Je suis le Souverain Bien qui doit régner dans chaque cœur. Encore une fois, Je viens vous dire que si votre nation met un terme à l'avortement légalisé, Je la bénirai abondamment. Mais si ce péché continue avec l'approbation de la nation, beaucoup lui sera enlevé. Mes frères et sœurs, reconnaissez le mal et combattez-le par la prière."

"Je vous bénis de Ma Bénédiction du Divin Amour."

3 JOURS APRES L'ATTAQUE TERRORISTE
DU 11 SEPTEMBRE A NEW YORK

15 septembre 2001

Prière du Rosaire de Minuit au Lac des Larmes et au Sanctuaire de Notre Dame Des Douleurs
Fêtes de l'Exaltation de la Croix et de Notre Dame des Douleurs

La Sainte Mère est là en tant que Notre Dame des Douleurs. Elle dit : "Loué soit Jésus."

"Chers enfants, en cette période de désolation, comprenez que votre Mère Céleste se tient avec vous au pied de la Croix. Je partage votre peine pour ces pertes insensées en vies humaines. Placez votre douleur au plus profond des Plaies de Mon Jésus."

"Voici le message que Je veux vous transmettre, à vous en tant que nation : DIEU Seul donne la vie et Il est Le Seul à pouvoir la reprendre. Lorsque l'homme se permet d'endosser le rôle de Dieu, le monde est à jamais changé."

"Un parallèle sans ambages émerge de cette tragédie nationale. En quelques minutes, le faux sentiment de sécurité de cette nation fut ôté. Des vies furent détruites. Des innocents furent exposés à une mort violente. Cela est également vrai pour le sein maternel où la sécurité du bébé innocent est détruite en quelques minutes. La vie est détruite par les plans diaboliques d'un autre. On appelle cela 'avortement', mais cela diffère peu du désastre national que votre nation pleure aujourd'hui. Mais qui pleure avec Moi au pied de la Croix pour la perte insensée de ces vies innocentes ? En tant que nation, Je vous invite – Je vous exhorte – à le faire. Ne pleurez pas une tragédie nationale tout en ignorant l'autre."

"Tout comme les avions devinrent des instruments mortels en pénétrant ces édifices avec une force destructrice, ainsi, les instruments des avorteurs violent l'intimité de l'utérus – entraînant la mort. Dans chaque cas, les terroristes et ceux qui participent à l'avortement ont le sentiment qu'ils ont le droit d'agir ainsi de par leur point de vue alambiqué."

"Mais Mon Fils, le Juste Juge ne raisonne pas de cette façon. Il raisonne avec un Cœur juste. Dans Son Infinie Miséricorde, Il demeure prêt à pardonner le cœur contrit – même le cœur coupable d'actes aussi odieux que ceux-ci. Mon Fils ne pardonne pas l'impénitent."

"Mes chers enfants, Je suis venue pour que vous puissiez vous réconcilier avec Dieu. Le chemin de la réconciliation est le Saint Amour. Le chemin du jugement est l'arrogance, la haine et la vengeance. Le jugement de Dieu tombe sur les peuples et les nations qui ne vivent pas dans l'amour. Par conséquent, Je suis venue appeler tous les peuples et toutes les nations sous le sceau du Saint Amour."

"Si vous vivez dans le Saint Amour – c'est-à-dire si votre cœur est aimant – vous aurez de l'amour dans le monde qui vous entoure. Si le mal habite dans votre cœur, il se répandra aussi dans le monde qui vous entoure. Le mal engendre le mal. L'amour engendre l'amour."

"Mes chers, oui Mes chers petits enfants, ce soir, plus que jamais, J'ai besoin que vous vous abandonniez à Mon Cœur Immaculé qui est le Saint Amour. Lorsque vous commencez à vivre ces messages et les gardez dans votre cœur, vous vous placez sous le sceau du Saint Amour. C'est un signe spécial de votre prédestination, de votre salut et un signe pour Satan que vous M'appartenez. Vous n'avez pas besoin de parcourir des milles et des milles, survolant la terre ferme ou la mer, pour recevoir ce sceau spécial. Ce sceau est à vous lorsque vous commencez à vivre ces messages."

"Ce soir, Mes chers, oui Mes chers enfants, Ma sympathie repose sur vous. Mes prières sont avec vous et Je porte vos demandes au Ciel. Ne craignez point – Je vous porte dans Mes bras, et ce soir, Je vous bénis de Ma Bénédiction du Saint Amour."

POURQUOI CES EVENEMENTS DU 11 SEPTEMBRE
ONT-ILS EU LIEU ?
LA VOLONTÉ PERMISSIVE DE DIEU

20 octobre 2001

Saint Thomas d'Aquin vient. Il dit : "Aujourd'hui, je viens à la louange de Jésus, Seigneur et Sauveur. Je viens vous expliquer la Volonté Permissive de Dieu. Imaginez la Volonté Divine de Dieu comme étant un grand parapluie qui protège la terre. La Volonté de Dieu protège de tout mal (Volonté Ordonnatrice de Dieu). Mais Dieu n'interfère pas avec le libre arbitre de l'homme. Maintenant, lorsque l'homme s'oppose consciemment à la Volonté de Dieu et commet un péché, c'est comme si un trou était fait dans le parapluie. Alors, la protection de la Volonté du Père n'est pas intégrale comme Il l'avait prévue. Ce 'trou' permet à Satan d'entrer et d'exécuter ses plans. Alors, vous voyez la Volonté Permissive de Dieu n'est pas celle qu'Il choisit pour l'humanité, mais celle que l'homme choisit et que Dieu permet."

"Le Père Éternel souffre beaucoup de voir ce à quoi l'homme s'expose par le péché. Notre Mère Céleste pleure. Oh comme Elle pleure à la vue de la destruction engendrée par le péché. Vous devriez le faire savoir."

7 Juillet 2001

"Je suis votre Jésus, né Incarné."

"Je viens aujourd'hui aider tout le monde à comprendre que les lois contraires à la Loi de l'Amour sont le fruit de consciences alambiquées. Je sonde le cœur et juge chaque cœur selon ce qu'il contient. C'est l'orgueil qui égare l'âme. C'est l'orgueil qui va à l'encontre de la vérité. Du haut de Mon Trône au Ciel, Je regarde avec douleur les péchés commis contre les innocents. Une telle erreur n'existe pas dans une âme humble, mais seulement dans une âme orgueilleuse."

"Ma Mère vous a prescrit le Rosaire de l'Enfant à Naître afin de vaincre cette grande erreur et ce grave péché. Je ne Me lasse jamais de l'entendre. C'est un baume pour Mon Cœur blessé."

6 octobre 2001

Jésus est là, Son Cœur exposé. Il dit : "Je suis votre Jésus, né Incarné."

"Mes frères et sœurs, chacune de vos prières contre l'avortement permet de vaincre Satan dans la vie d'une personne de quelque façon. Opposez-vous à ce crime horrible, la mort de l'Enfant à Naître. Chacune de vos prières est une réparation pour Mon Cœur affligé par ce péché."

"Ce soir, Je vous bénis de Ma Bénédiction du Divin Amour."

12 octobre 2001

"Je suis votre Jésus, né Incarné."

"Ma messagère, veuillez comprendre que plus l'homme essaie de devenir semblable à Dieu, plus il sera abaissé. Plus l'humanité endosse le rôle de donneur et preneur de vies, plus l'égocentrisme et la haine foisonneront dans les cœurs."

"Encore une fois, Je rappelle au genre humain que c'est ce qui est au centre de son cœur qui prend le contrôle des pensées, des paroles et des actions, car c'est le cœur qui gouverne le libre arbitre. C'est pourquoi Ma Mère et Moi-même, Nous vous exhortons et vous enjoignons tous de permettre au Saint Amour de prendre possession de votre cœur."

"Le prince des mensonges essaie de décourager chacun d'entre vous de suivre cette direction. Si vous en prenez conscience, il ne devrait pas être difficile de découvrir ses suggestions. Ne lui laissez aucune occasion d'entrer."

"N'oubliez pas cela – ce que Je vous ai dit aujourd'hui – et faites-le connaître."

5 octobre 2001

Message Mensuel à Toutes les Nations

Jésus et la Sainte Mère sont là, Leurs Cœurs exposés. La Sainte Mère dit : "Loué soit Jésus." (Jésus et la Sainte Mère sont entourés du Rosaire de l'Enfant à Naître. De grands anges se tenaient à côté des grains du 'Notre Père'.)

Jésus : "Je suis votre Jésus, né Incarné."

"Je suis venu vous demander d'arrêter de tuer la vie que Je dépose tendrement dans le sein maternel. Chaque vie fauchée change le monde à jamais."

"Mes Frères et sœurs, Je viens vers vous aujourd'hui, revêtu de la vérité et de la franchise. Je ne vous cache rien. Je n'ai aucun motif caché outre la sécurité, le salut et le bien-être de chaque âme du moment de la conception jusqu'à la mort naturelle. J'implore votre pays aujourd'hui de tenir compte de Mon appel à mettre un terme à l'avortement légalisé. N'attendez pas que Ma solution devienne votre dernière alternative."

"Je désire que toute l'humanité s'unisse sous le Sceau du Saint et Divin Amour – les deux grands commandements qui embrassent tous les commandements. Oui, J'aspire à déposer Mon Baiser du Divin Amour sur le cœur du monde. Alors l'avortement cesserait, la guerre cesserait et la terreur perdrait son emprise sur le monde."

"Mes frères et sœurs, lorsque vous ne placez pas Dieu en premier, et lorsque vous n'aimez pas votre prochain comme vous-même, le bon sens disparaît. Vos consciences sont compromises et vous ne pouvez plus distinguer le bien du mal. Voilà l'état de confusion dans lequel se trouvent les gouvernements lorsqu'ils adoptent des lois injustes. Voilà l'état alambiqué de la réflexion qui pousse les gens à commettre des actes de terreur. Voilà comment les âmes ouvrent leurs cœurs à Satan. Le monde ne peut pas prospérer dans une telle confusion. Petit à petit, Satan établit son anarchie – d'abord dans les cœurs – puis dans le monde."

"Mais Je suis venu vous dire ce que l'adversaire ne veut pas que vous entendiez ; c'est-à-dire que chaque Messe à laquelle vous assistez, chaque communion que vous recevez, chaque Heure Sainte (Adoration) que vous affectuez, chaque prière ou rosaire que vous récitez, affaiblit pour toujours l'ennemi dans une âme quelque part dans le monde. C'est le chemin de la Victoire, petit à petit – une âme à la fois, en persévérant patiemment dans le Saint Amour."

"La guerre dans laquelle vous êtes engagés n'est pas une guerre pour un bien (matériel) ou même des vies. Il s'agit d'âmes. C'est le bien contre le mal. C'est la raison pour laquelle Je viens aujourd'hui cherchant à placer Mon Sceau sur vos cœurs. Mon Sceau est le Saint et Divin Amour. C'est un signe envers Satan qui prouve que vous M'appartenez spirituellement et qu'il ne peut vous avoir. Mais Je ne peux placer Mon Sceau sur vos cœurs que si vous respectez les deux grands commandements de l'amour. Hâtez-vous de vivre le message et commencez votre voyage vers les Chambres de Nos Cœurs Unis ; ainsi lorsque Je reviendrai Victorieux, tous seront dans la cinquième Chambre de Mon Cœur – le Royaume de la Volonté Divine."

"En vérité, Je vous dis que la position de votre nation quant à la question de l'avortement légalisé est un facteur déterminant pour votre sécurité nationale. Pendant des années, le Ciel s'est contenté d'observer la violation de la sécurité du bébé dans le sein de sa mère et comment sa vie était enlevée. Je vous le dis solennellement, reconnaissez l'avortement comme une expression du mal et comme un ennemi de la sécurité mondiale. Vous n'aurez pas la vraie paix tant qu'il ne sera pas mis fin à l'avortement. Ne considérez pas Mes paroles de ce jour comme une menace, mais plutôt comme une grâce."

"Nous vous bénissons avec la Bénédiction de Nos Cœurs Unis."

10 septembre 2006

Deuxième dimanche du mois – Prière contre l'avortement

Jésus est là, Son Cœur exposé. Il dit : "Je suis votre Jésus, né Incarné."

"Mes frères et sœurs, demain, votre pays commémorera les pertes en vies humaines lors de la tragédie du 11 septembre, il y a 5 ans de cela. Cela est certes une grande perte, mais qui pleure la perte des vies sacrifiées sur l'autel de l'avortement, instant après instant, de jour en jour. Qui éprouve du chagrin pour la perte d'innocence à un jeune âge, devenue une banalité partout dans le monde ?"

"Tant que toute vie ne sera pas respectée de la conception à la mort naturelle, vous continuerez à avoir de la violence, du terrorisme et des guerres à votre porte. Par conséquent, si vous voulez mettre fin à la violence et au terrorisme, vous devez prier pour le respect de toute vie."

"Je vous bénis de Ma Bénédiction du Divin Amour."


Messages sur la Prière

24 avril 1999

"Je suis venu à vous, aujourd'hui, en tant que votre Jésus, né Incarné. Je souhaite, aujourd'hui, vous enseigner la prière. La prière est un refuge ou une arme et un moyen d'unification – de la créature avec Le Créateur. Plus l'âme abandonne sa propre volonté à la Volonté de Dieu, plus son union par la prière est profonde."

"Abandonnez vos plans, vos choix, vos désirs. Aucun bien ne vient à vous si ce n'est par Dieu. Dans cet abandon vous engagez toutes les vertus – foi, espérance, amour, humilité, simplicité, douceur, confiance."

"La prière est une communication avec Dieu, à la fois dans le cœur, sur les lèvres ou par toute action qui est abandonnée à la Volonté Divine."

"Ma Mère prie avec vous quand vous priez le Rosaire. Son Cœur est un canal par lequel vos prières montent au Ciel et par lequel la grâce redescend vers vous. Son Cœur est une connexion avec Dieu et avec la grâce de Dieu, tout comme vous brancheriez une lumière électrique sur une prise de courant."

"Dieu reçoit le sacrifice de la prière et l'utilise comme une épée contre le mal. Il change la prière en grâce qui vainc tout mal dans les cœurs. Ainsi voyez, que c'est Satan qui tente de vous empêcher de prier. C'est Satan qui assiège votre cœur et tente de vous empêcher d'abandonner votre volonté pour que vous puissiez prier."

"Peu importe le cours de l'action dans tout événement, tout dépend de Dieu. Ayez confiance en cela. L'âme qui ne fait confiance qu'en elle-même est perdue."

"Pensez à la prière comme à un rayon de soleil. Ses rayons descendent du Ciel. Ils nourrissent les lys et autres fleurs. Ils les revêtent royalement de lumière. Ainsi revêtues, elles fleurissent et leur beauté rend Gloire à Dieu. L'âme qui s'abandonne beaucoup à la prière devient elle-aussi belle aux Yeux de Dieu et rend Gloire à Dieu."

"Je vous l'ai dit, Ma confidente, la prière est un abandon et un sacrifice. Mais l'âme doit aussi accepter la façon dont il est répondu aux prières. Les petites fleurs reçoivent ce dont elles ont besoin pour être nourries et pour grandir. L'âme, par la prière, reçoit ce dont elle a besoin pour son salut. Humblement, elle doit accepter la Volonté de Dieu. Si le Père sait ce dont la petite fleur a besoin, ne connaît-Il pas aussi vos besoins ? Acceptez ce qu'Il vous envoie avec humilité et gratitude, comme la petite fleur qui danse dans la lumière du soleil."

"Chaque prière me plaît. Plus que tout, Je prends plaisir dans la prière qui vient d'un cœur sincère. Ce genre de prière change les gens et les événements. Moi, votre Jésus, ce que J'aime le plus, c'est la prière de la Messe, puis, celle du Rosaire."

"Suivez-Moi dans la prière. Je vous guiderai."

"Je vous invite à réaliser que le secret le mieux gardé dans le monde d'aujourd'hui n'est pas une arme nucléaire mais la puissance de la prière. Quand vous priez, vous recevez les dons que Je désire que vous ayez, Ma Consolation et Ma Miséricorde. Mon Cœur ne change jamais, Il est sincère et vrai. Croyez en Moi, car Je crois en vous."

18 septembre 1999

"Je suis venu vous parler de la prière, et en particulier de la prière du Rosaire. Je suis votre Jésus, né Incarné. Tant s'adonnent à la prière sans le sentiment d'amour dans leur cœurs. Cela affaiblit la prière, la rendant moins méritoire. Renforcez au contraire vos prières en vous rappelant l'amour que vous avez dans votre cœur pour Moi et Ma Mère. Cela Me permet de déverser des grâces de choix sur vous et dans votre vie."

"La prière a un effet boule de neige. Je sais d'avance combien de prières seront offertes pour chaque requête. Par conséquent, vous ne savez jamais ce qu'un seul «Je vous salue Marie» supplémentaire apportera. Un «Je vous salue Marie» dit avec un cœur aimant a le pouvoir d'arrêter les guerres, de ramener la nature en harmonie avec le plan de Dieu, de convertir un incroyant, de sauver une vocation, de délivrer une âme du purgatoire et de changer l'avenir pour toujours. Pensez, alors au pouvoir d'un Rosaire entier dit avec amour."

"Satan sait que le Rosaire est l'arme qui va provoquer sa défaite. C'est pourquoi il tente désespérément de décourager son utilisation. Chaque fois que vous récitez un «Je vous salue Marie» du fond du cœur, le diable est affaibli pour toujours quelque part et dans quelqu'âme."

"Vous ne devez jamais être découragés, alors, dans la prière du Rosaire. Quand votre cœur est rempli de distractions, comprenez que l'adversaire a peur de vos prières."

"Le Cœur de Ma Mère est consolé par vos efforts dans la prière. Elle est le plus redevable à ceux qui ont persévéré dans la prière, malgré l'opposition. Faites-le savoir."

28 septembre 1998

Notre Dame vient vêtue de gris bleuté et de blanc. Elle tient un grand bol à mélanger. Elle dit : "Louange, honneur et gloire à Jésus. Ma fille, peut-être est-ce un peu simpliste, mais Je souhaite comparer la prière avec la cuisson d'un gâteau – une tâche que Je vous ai souvent regardée faire."

"Le bol est le Saint Amour car, sans le bol, rien ne pourrait être assemblé pour former le produit final (le gâteau). La pâte, ce sont les paroles de la prière. Il y a beaucoup d'ingrédients (beaucoup de mots pour faire le tout). La pâte est versée dans un moule. Le moule représente les intentions de prière telles que demande, action de grâce, louange, etc. Le gâteau est cuit dans un four, qui représente l'action du Saint Amour dans le cœur alors que vous priez. Le produit final, le gâteau, c'est la prière que les anges portent au Ciel pour vous."

"Pendant que ce processus de prière se déroule, l'univers est affecté de bien, oui de bien des manières. Satan envoie ses cohortes pour attaquer la personne en prière. ( Il veut que le gâteau tombe, rendre la prière moins efficace.) Les bons anges font la guerre contre les esprits du mal pour permettre à la prière de monter au Ciel. Pendant ce temps, au Ciel, le glaçage, ou la grâce, est préparée pour chaque prière offerte. Même un petit gâteau est recouvert de glaçage. Ainsi donc voyez que même la plus petite oraison jaculatoire mérite une grâce."

"Je suis toujours avec vous quand vous priez. Je mesure votre respiration, Je regarde vos lèvres pendant qu'elles prononcent chaque mot et Je vous appelle à la présence de Dieu. Il en est ainsi pour chaque âme. Si vous oubliez un ingrédient, Je l'ajoute. J'aime assaisonner vos prières avec Mon amour."

"Ainsi, voyez que vous ne pouvez pas échouer dans cette tentative car Je vous bénis, Je confectionne le gâteau avec vous." Elle sourit et part.

5 avril 2002

Message Mensuel à Toutes les Nations

Jésus et la Sainte Mère sont là, Leurs Cœurs exposés. La Sainte Mère dit : "Loué soit Jésus." Jésus et Notre Dame saluent le Père Kenney (directeur spirituel de Maureen) en inclinant la tête vers celui-ci et une lumière partit du Cœur de la Sainte Mère pour venir se poser sur le Père Kenney.

Jésus : "Je suis votre Jésus né Incarné. Frères et sœurs, ne croupissez pas plus longtemps dans l'incrédulité, car c'est le compromis que Satan vous présente afin de vous empêcher de vivre le message du Saint et Divin Amour. Ne permettez pas, non plus, à vos cœurs de céder à la tentation du découragement et de la peur. Faites Moi confiance – faites confiance en Ma Miséricorde. Attendez, avec une espérance joyeuse, la victoire à venir de Nos Cœurs Unis."

"Je suis venu apporter la paix aux cœurs – aux cœurs qui ont confiance en Ma Miséricorde. Ma Divine Miséricorde s'étend d'âge en âge et d'un horizon à l'autre dans le cœur repentant. Ma Miséricorde fond sur toute l'humanité, non pas parce qu'elle la mérite, mais selon les besoins de chacun."

"Encore une fois, Je rappelle à ceux qui M'aiment, faites-Moi confiance. Me faire confiance, c'est avoir confiance en l'attribut de Ma Miséricorde. Je suis venu changer les cœurs des impénitents. Ce sont ceux-là mêmes qui ne regardent pas dans leur propre cœur. Ils n'essaient pas de gagner leur salut par l'amour. C'est la raison pour laquelle le monde est déchiré par toutes sortes de péchés. La conséquence de ces péchés est la guerre. On accorde si peu de valeur à la vie humaine que les péchés d'aujourd'hui pèsent bien plus lourds que les péchés de Sodome et Gomorrhe."

"C'est pourquoi le Message et la Mission du Saint et Divin Amour dépassent largement toute tentative visant à former les cœurs dans l'amour. Ainsi les messages mettent Satan à nu – ils dévoilent ses pièges et ses tactiques. Ne soyez pas étonnés par les avancées de Satan dans lesquelles il est démasqué, ni par le type de péchés qui sont révélés maintenant. Cela ne pouvait pas rester plus longtemps sous le couvert de la nuit. Pour guérir les plaies purulentes, il est nécessaire que certaines personnes en haut lieu soient renversées, même au sein de l'Église. Beaucoup de consciences seront dépouillées de leurs compromis. Tout comme la mission ici a pour but le salut des âmes, ce doit être également le cas dans Mon Église. La réputation et l'argent ne doivent pas passer en premier. Il faut tout Me remettre."

"Je vous dis que la plus grande menace pour l'humanité aujourd'hui, ce n'est pas le terrorisme, ni même certains dirigeants infâmes et insaisissables ou encore les armes nucléaires. La plus grande menace est le mal caché dans les cœurs qui ne reculeraient devant rien pour arriver à leurs fins. Je vous dis qu'il y a une alliance maléfique qui se forme dans certains cœurs et qui sera bientôt révélée. Il ne s'agit pas d'une guerre pour des territoires ou des frontières, mais d'une guerre entre le bien et le mal."

"La Mission ici – quoique œcuménique – continuera d'être un lien fort entre l'orthodoxie et la tradition. Ce lien se renforcera davantage encore et la Mission servira de refuge spirituel dans la tourmente. Les limites de cette mission vont s'étendre à la fois dans les cœurs et dans le monde. La langue de l'ennemi sera liée ; il trébuchera sur sa propre queue ; il sera perçu comme un lion sans dents ni griffes – inoffensif face au bien que Ma Mission accomplira."

"Le Rosaire de l'Enfant à Naître deviendra l'arme de choix, tant au ciel que sur la terre dans la guerre contre l'avortement – alors préparez-vous. Prenez vos armes, enfants de Dieu. Préparez-vous ! Les impasses qui ont entravé Ma Mission jusqu'à présent seront résolues. Les projets continueront et recommenceront de plus belle. Je défendrai et aiderai ceux qui défendent et soutiennent cette Mission. Ceux qui deviennent vos adversaires sont également Mes adversaires. Aujourd'hui, nous vous bénissons de Notre Bénédiction des Cœurs Unis."

7 octobre 2002

Saint Thomas d'Aquin vient. Il s'incline devant le tabernacle et dit : "Loué soit Jésus."

"La Sainte Mère m'envoie vous parler du Rosaire. Certaines personnes – même des chefs d'Église – le prennent à la légère, vous savez. Mais la puissance du rosaire n'a pas changé au fil des siècles. Si plus de personnes le priaient, l'avortement serait reconnu pour ce qu'il est. Les dirigeants qui acceptent l'avortement mettent leur pays en danger ; car ce péché, à lui seul, apporte des guerres, des catastrophes naturelles, la confusion politique et l'effondrement économique."

"La dévotion au Saint Rosaire met l'âme sous la protection de la Sainte Mère – assurément un lieu que tout le monde devrait rechercher en ces temps. Porter le chapelet avec soi est un signe pour Satan que vous appartenez à Marie."

"Méditer les mystères du Rosaire rapproche l'âme de Jésus et l'éloigne du péché. Le rosaire est une arme décisive contre le royaume de Satan dans ce monde."

"Lorsque l'âme commence à réciter le rosaire tous les jours, la Sainte Mère la poursuit – recherchant sa sanctification et un engagement plus profond pour la prière.

"Faites-le savoir."


Messages du Père Éternel

4 octobre 2000

"Je suis le Seigneur du matin et le Gardien de la nuit. Je détermine la position du soleil, de la lune et des étoiles. Je fais tomber la pluie du Ciel pour nourrir la terre. A votre réveil, Je sers la fraîcheur contre votre joue. Incalculables sont les miracles de Ma création. Je suis le Père Éternel, Patriarche de toutes les générations. Je Suis Qui Je Suis."

"Ainsi vous souviendrez-vous de Moi et dépendrez-vous de Moi – tout en faisant confiance en Ma Divine Providence qui tombe sur l'humanité telle la rosée sur l'herbe tendre. Le monde ayant été créé par une Main parfaite, apprenez à rechercher Ma perfection à chaque instant présent. La tapisserie que Je tisse pour chaque âme est sans précédent, les opportunités de grâces, abondantes et irréprochables. Je vous attire dans la Chambre la plus secrète du Cœur Éternel de Mon Fils."

6 octobre 2000

"Je suis le Père Éternel, Créateur de l'Univers. C'est Moi Qui ordonne les saisons. C'est Moi Qui, au printemps, appelle la vie de la terre. Moi Qui produit la nouvelle vie, jeune et succulente. C'est Moi Qui renouvelle la terre et fait pleuvoir de légères averses pour laver ce qui est en sommeil. Je suis le vent violent qui pousse les nuages de devant le soleil et soulève les feuilles mortes, libérant les nouvelles plantes tendres."

"Je suis dans l'été, réchauffant l'air de Mon Souffle aimant afin que la nature porte ses fruits au temps convenable."

"C'est Moi, le Père Éternel, Qui par une fraîche nuit d'automne, peint chaque feuille de tous Mes arbres de manière parfaite afin qu'à votre réveil, vous puissiez vous émerveiller de l'ouvrage de Mes doigts."

"Je suis Seigneur sur toutes les moissons, les grains des champs, les fruits et les légumes. C'est Moi Qui les fais pousser – dans la plénitude de Ma générosité."

"Une fois de plus, pendant l'hiver, Je donne le repos à la terre. Je refroidis l'air et remplis le ciel de flocons de neige que J'ai conçus individuellement. Un silence tombe sur la terre et pendant un instant on peut sentir battre Mon Cœur Bienveillant alors que Mes enfants attendent la naissance de Mon Seul Fils Engendré."

"A quelle saison est-ce que J'accorde Ma plus grande faveur ? A toutes, tout comme Mon plan pour chaque âme est individuel et parfait dans Ma Volonté Divine. Je dispose toutes choses avec puissance."


Merci de partager…